Enfant derrière un ordinateur

Naviguer et jouer en ligne

Regarder un film en streaming, jouer à un jeu vidéo en ligne, envoyer des messages, stocker ses photos sur le Cloud  : toutes ces actions d’apparence anodine produisent une pollution invisible. En effet, pour faire fonctionner internet, une grande quantité d’énergie est nécessaire.

Des éco-gestes numériques

Produire et utiliser du matériel informatique (smartphones, ordinateurs, tablettes), ça consomme beaucoup d’énergie. Mais le traitement et le stockage des données dans des data-centers, ainsi que les infrastructures, aussi ! Pour limiter les dépenses inutiles, il existe quelques éco-gestes numériques à adopter.

Bye bye stand-by
Assurons-nous de bien éteindre les appareils électriques que nous n’utilisons pas : de nombreux appareils se mettent en mode veille et continuent de consommer inutilement de l’énergie.

Naviguer en eaux connues
Pour les sites internet que nous visitons souvent, il est préférable de taper directement les adresses dans la barre URL ou alors de les conserver dans nos favoris. Cela évite d’utiliser les moteurs de recherche à chaque fois.

Vieux emails à la poubelle
Conserver des emails consomme de l’énergie. Pensons à trier nos boîtes mail et supprimer régulièrement les messages dont nous n’avons plus besoin.

Télécharger plutôt que « streamer »
Privilégions le téléchargement légal (payant) au streaming : par exemple, pour les albums des artistes que nous écoutons souvent.

Routeur éteint, routeur malin
Lorsque nous ne l’utilisons pas, éteignons notre routeur wifi (pendant la nuit ou quand nous partons en vacances, par exemple) ; c’est de l’énergie consommée en moins.

Multiplement intelligent
Pour éteindre en un seul geste tous les appareils électriques, la multiprise c’est pratique et malin. 

Les data centers

Ces centres de données qui regroupent différentes machines qui traitent les données liées à internet et les sauvegardent, sont aujourd’hui d’importants consommateurs d’énergie. En plus de la quantité d’électricité nécessaire pour les faire tourner 24h sur 24h, il est nécessaire de les climatiser pour éviter une surchauffe des nombreux circuits électriques. Même si certains « data centers » sont aujourd’hui refroidis par géothermie ou sont alimentés par des énergies renouvelables, notre utilisation toujours plus importante des nouvelles technologies entraîne une consommation d’énergie croissante.

Smartphones et ordis : mal recyclés

Les smartphones actuels sont constitués de près de 40 métaux et terre rares (contre 20 il y a dix ans) ; l’extraction de ces matières a un important impact sur l’environnement. En Europe, seulement 18% des métaux présents dans les ordinateurs portables sont récupérés. Mal collectés et mal recyclés, smartphones et ordinateurs sont responsables d’une importante pollution, tout comme nos habitudes dans leur utilisation.

10% C'est le pourcentage de la consommation mondiale d'électricité absorbé par les data centers, ordinateurs et réseaux, selon les estimations.
23x Le wifi est 23 fois moins énergivore que la 4G : à privilégier donc quand c'est possible !
19 C'est le nombre de grammes de CO2 de chaque email. Attention donc à se désinscrire des newsletters que nous ne lisons pas.
Le savais-tu ?
Si internet était un pays, il serait le 3e plus gros consommateur d'énergie, juste derrière la Chine et les États-Unis. Et cette consommation augmente continuellement en même temps que le nombre d’internautes grandit.
Biomasse
Éolienne
Solaire
Nucléaire
Hydraulique
Musculaire
Géothermique
Marines
Fossiles
Les 9 énergies