skateboard-unsplash

Circuler et transporter

Pour te rendre à l’école, aller chez des ami·es ou partir en vacances, tu utilises des moyens de transport plus ou moins gourmands en énergie et dont la consommation est plus ou moins propre. Découvre les bons réflexes à adopter pour que tes déplacements nuisent le moins possible à l'environnement !

Bouger, c’est calculer !

La plupart des moyens de transport sont gourmands en énergie et émettent des quantités importantes de CO2, un gaz à effet de serre. En plus d’abandonner les déplacements inutiles et de limiter les voyages lointains, le mieux est de choisir le moyen de déplacement en fonction de nos besoins :

L’avion : pour aller loin et longtemps
Gros consommateur d’énergie, l’avion, qui fonctionne au kérosène, est aussi le moyen de transport le plus rapide. À limiter donc et à privilégier pour des destinations lointaines.

Le train : d’une gare à l’autre
Fonctionnant à l’électricité, pratique et plutôt rapide, le train est un mode de déplacement à privilégier lorsque c’est possible. Le réseau ferroviaire en Suisse est d’ailleurs l’un des plus développés au monde.

Le bus et le car postal : en ville et dans les campagnes
Les bus utilisent de l’essence ou de l’électricité pour circuler; les car postaux, de l’essence. Ils sont utiles pour les petits déplacements en ville, ou pour atteindre une destination qui n’a pas de gare. Ils sont sujets aux embouteillages et relativement lents.

La voiture : à limiter !
Elle ne permet pas de transporter beaucoup de personnes (4 ou 5) et marche à l’essence et au diesel, des carburants tirés du pétrole. Il existe aussi des voitures électriques ou hybrides (moitié électricité, moitié essence). La voiture est responsable d’une importante pollution, il faut donc l’utiliser lorsque c’est pertinent : pour aller d’un point précis à un autre, dans des lieux difficiles à atteindre en transport public, et de préférence avec plusieurs passagères ou passagers !

Vélo, trottinette, planche à roulette, pieds : le plus souvent possible !
Ces moyens de se déplacer n’utilisent que ton énergie musculaire, et sont donc parfaitement écologiques. Idéaux pour de courtes distances, pour garder la forme et se rendre d’un point exact à un autre en toute liberté.

Le covoiturage

S’organiser avec plusieurs personnes pour partager une voiture le temps d’un déplacement, c’est pratique car cela permet d’utiliser les places disponibles qui restent bien souvent vides et de partager les frais. Cela limite aussi le nombre de voitures sur la route, ce qui facilite la circulation. Aujourd’hui, des plateformes en ligne permettent d’indiquer le trajet et l’horaire prévus et de trouver un·e automobiliste ou des passagères-passagers qui vont dans la même direction.

Le transport de marchandises

En Suisse, nous transportons principalement les marchandises par la route (camions) et par le rail (trains-marchandises). Mais dans le monde, on transporte aussi la marchandise par fret aérien (en avion) et par bateaux. On estime que 90% des marchandises sont acheminés par voie maritime (bateaux). Il est difficile d’estimer exactement l’impact de ce mode de transport, mais les cargos utilisent un type de pétrole très polluant.

63% En 2018, 63% du transport de marchandises en Suisse s'est effectué par la route et 37% par le rail.
3 sur 4 En Suisse, on utilise la voiture pour trois déplacements sur quatre. Une habitude à changer !
5124 km C'est le nombre de kilomètres de rails en Suisse : de quoi circuler aisément jusqu'à de nombreux endroits !
Le savais-tu ?
En Suisse, on utilise la voiture pour trois déplacements sur quatre ! Pourtant, nous avons la chance d'avoir d'excellents transports publics. Pourquoi ne pas les utiliser davantage ?
Biomasse
Éolienne
Solaire
Nucléaire
Hydraulique
Musculaire
Géothermique
Marine
Fossile
Les 9 énergies